Métabolisme eau-sel d'une personne: fonctions, perturbations et régulation

Travail normal du corps humainest un ensemble extrêmement complexe de processus multiples, dont l’un est le métabolisme des sels d’eau. Lorsqu'il est dans un état normal, une personne n'est pas pressée d'améliorer sa propre santé, mais dès qu'il y a des écarts vraiment perceptibles, beaucoup tentent immédiatement d'appliquer diverses mesures. Pour éviter cela, il est préférable de comprendre à l'avance ce qu'est le métabolisme des sels d'eau et pourquoi il est si important de le maintenir dans un état normal. Nous examinerons également dans cet article ses principales violations et méthodes de recouvrement.

Qu'est-ce que c'est?

régulation du métabolisme des sels d'eau

Le métabolisme sel-eau est combiné les uns avec les autres.un autre flux d'électrolytes et de fluides dans le corps, ainsi que les caractéristiques principales de leur assimilation et de leur distribution ultérieure dans les tissus internes, les organes, les médias, ainsi que toutes sortes de processus pour les éliminer du corps humain.

Le fait que les gens eux-mêmes sont plus de la moitiéChaque personne sait depuis l’enfance qu’elle est constituée d’eau, alors qu’il est intéressant de noter que la quantité totale de liquide dans notre corps change et est déterminée par un nombre suffisamment grand de facteurs, notamment l’âge, la masse grasse totale et le nombre de ces électrolytes. Si un nouveau-né contient environ 77% d'eau, un homme adulte n'en comprend que 61% et les femmes 54% au total. Cette faible teneur en eau dans le corps des femmes est due au fait que leur métabolisme des sels d’eau est légèrement différent et qu’il existe également un assez grand nombre de cellules adipeuses.

Caractéristiques principales

La quantité totale de liquide dans le corps humain est définie approximativement comme suit:

  • Environ 65% sont alloués au fluide intracellulaire, ainsi qu’à du phosphate et du potassium, qui sont respectivement un anion et un cation.
  • Environ 35% sont un liquide extracellulaire, principalement dans la circulation sanguine, et un liquide tissulaire et interstitiel.

Entre autres choses, il convient de noter queque l'eau dans le corps humain est à l'état libre, est constamment retenue par des colloïdes ou participe directement à la formation et à la dégradation de molécules de protéines, de lipides et de glucides. Différents tissus ont un rapport différent d'eau liée, libre et constitutionnelle, qui détermine également directement la régulation du métabolisme des sels d'eau.

En comparaison avec le plasma sanguin, ainsi quefluide intercellulaire, le tissu est caractérisé par la présence d'un nombre suffisamment grand d'ions de magnésium, de potassium et de phosphates, ainsi que par une concentration aussi faible en calcium, sodium, chlore et en ions spéciaux de bicarbonate. Cette différence est due au fait que la paroi capillaire des protéines a une perméabilité plutôt faible.

Une bonne régulation du métabolisme des sels d’eau dansLes personnes en bonne santé assurent non seulement le maintien d'une composition constante, mais également le volume requis de liquides corporels, tout en maintenant l'équilibre acido-basique, ainsi qu'une concentration presque identique des substances osmotiquement actives nécessaires.

Règlement

fonction d'échange eau-sel

Vous devez comprendre comment cela fonctionne.métabolisme des sels d'eau. Les fonctions de régulation sont assurées par plusieurs systèmes physiologiques. Premièrement, les récepteurs spécialisés réagissent à toutes sortes de changements dans la concentration de substances osmotiquement actives, d'ions, d'électrolytes, ainsi que dans la quantité de liquide présente. Par la suite, les signaux sont envoyés au système nerveux central d'une personne, et c'est seulement à ce moment-là que le corps commence à modifier la consommation d'eau, ainsi que sa libération et les sels nécessaires, ce qui permet au système de réguler le métabolisme des sels d'eau.

Élimination des ions, de l'eau et des électrolytes par les reinsest sous le contrôle direct du système nerveux et d'un certain nombre d'hormones. Dans le processus de régulation du métabolisme sel-eau, des substances physiologiquement actives produites dans le rein participent également. La teneur totale en sodium dans le corps est régulée en permanence, principalement par les reins, qui sont sous le contrôle du système nerveux central, par l'intermédiaire de récepteurs récepteurs spécialisés, réagissant en permanence à toute modification de la teneur en sodium dans les fluides corporels, ainsi que par les osmorécepteurs et les récepteurs volumétriques, qui analysent en permanence la pression osmotique extracellulaire et circulante. fluide.

Pour la régulation de l'échange de potassium à l'intérieur de l'hommeLe système nerveux central, qui utilise diverses hormones du métabolisme sel-eau, ainsi que toutes sortes de corticostéroïdes, y compris l'insuline et l'aldostérone, réagit au corps.

La régulation de l'échange de chlore dépend directement dela qualité des reins, et du corps, ses ions sont excrétés principalement dans la majorité des cas avec l'urine. La quantité totale de chlorure de sodium excrété dépend directement du régime alimentaire de la personne, de l’activité de réabsorption du sodium, de l’équilibre acido-basique, de l’état de l’appareil tubulaire des reins et de la masse des autres éléments. L'échange de chlorures est directement lié à l'échange d'eau. Par conséquent, la régulation du métabolisme des sels d'eau dans l'organisme affecte de nombreux autres facteurs du fonctionnement normal de divers systèmes.

Qu'est-ce qui est considéré comme normal?

métabolisme des sels d'eau

Un grand nombre de différents physiologiquesles processus à l'intérieur de notre corps dépendent directement de la quantité totale de sels et de liquides. À l'heure actuelle, il est connu que pour prévenir une violation du métabolisme des sels d'eau, une personne doit boire environ 30 ml d'eau par kilogramme de son propre poids par jour. Cette quantité est suffisante pour fournir à notre corps les bonnes quantités de minéraux. Dans ce cas, l’eau sera versée dans diverses cellules, vaisseaux, tissus et articulations, puis se dissoudra puis jettera toutes sortes de déchets. Dans la très grande majorité des cas, le nombre moyen d'eau consommée au cours d'une journée par personne ne dépasse pratiquement pas deux litres et demi, et un tel volume se présente souvent comme suit:

  • on obtient jusqu'à 1 litre de nourriture;
  • jusqu'à 1,5 litre - en raison de l'eau potable potable;
  • 0,3-0,4 litres - la formation d'eau oxydante.

Régulation du métabolisme des sels d'eau dans le corpsdépend directement de l'équilibre entre le montant de sa réception, ainsi que l'allocation pour une certaine période. Si, pendant la journée, le corps doit consommer environ 2,5 litres, dans ce cas, la même quantité sera retirée du corps.

Métabolisme des sels d'eau dans le corps humainElle est régulée par tout un ensemble de réactions neuroendocriniennes diverses, qui visent principalement le maintien constant d'un volume stable, ainsi que de la pression osmotique du secteur extracellulaire et, plus important encore, du plasma sanguin. Bien que les divers mécanismes de correction de ces paramètres soient autonomes, ils revêtent tous deux une importance extrême.

Grâce à cette réglementation, un soutien est obtenu.le niveau le plus stable de concentration en ions et électrolytes entrant dans la composition des fluides extracellulaire et intracellulaire. Le potassium, le sodium, le magnésium et le calcium sont les principaux cations du corps, tandis que les anions sont le bicarbonate, le chlore, le sulfate et le phosphate.

Les violations

hormones du métabolisme des sels d'eau

Vous ne pouvez pas dire quel fer est impliqué dansLe métabolisme des sels d’eau, comme dans ce processus, implique un grand nombre d’organes différents. C’est pour cette raison que, dans le processus de travail du corps, diverses violations indiquant ce problème peuvent être manifestées, parmi lesquelles il convient de souligner les suivantes:

  • la survenue d'un œdème;
  • accumulation d'une grande quantité de liquide dans le corps ou, au contraire, sa carence;
  • déséquilibre électrolytique;
  • une augmentation ou une diminution de la pression artérielle osmotique;
  • changement de statut acido-basique;
  • augmentation ou diminution de la concentration de certains ions spécifiques.

Exemples spécifiques

Vous devez comprendre correctement que de nombreux organesparticipe à la régulation du métabolisme des sels d’eau, il n’est donc pas immédiatement possible d’établir la cause spécifique du problème. Fondamentalement, l'équilibre hydrique est directement déterminé par la quantité d'eau introduite et extraite de notre corps, et toute violation de cet échange est directement liée à l'équilibre électrolytique et commence à se manifester sous forme d'hydratation et de déshydratation. L'expression extrême de l'excès est un œdème, c'est-à-dire une trop grande quantité de liquide contenu dans divers tissus du corps, des espaces intercellulaires et des cavités séreuses, qui s'accompagne de déséquilibres électrolytiques.

Dans ce cas, la déshydratation, à son tour, est divisée en deux types principaux:

  • sans une quantité équivalente de cations, dans laquelle il y a une soif continue, et l'eau contenue dans les cellules pénètre dans l'espace interstitiel;
  • avec perte de sodium, qui provient directement du liquide extracellulaire et n’est généralement pas accompagné de soif.

Toutes sortes de troubles de l'équilibre hydriqueils se manifestent lorsque le volume total de fluide en circulation diminue ou augmente. Son augmentation excessive se manifeste souvent par l’hydrémie, c’est-à-dire par une augmentation de la quantité totale d’eau dans le sang.

Échange de sodium

échange d'eau-sel régule

Connaissance de diverses pathologies, avecquels changements se produisent dans la composition ionique du plasma sanguin ou dans la concentration de certains ions qui le composent, est très important pour le diagnostic différentiel d’un certain nombre de maladies. Toutes sortes de perturbations dans l'échange de sodium dans le corps semblent être son excès, sa carence ou divers changements dans sa répartition dans tout le corps. Cette dernière se produit lorsqu'il y a une quantité normale ou modifiée de sodium.

La carence peut être:

  • Vrai. Se produit en raison de la perte d'eau et de sodium, souvent due à une consommation insuffisante de chlorure de sodium, à une transpiration excessive, à une polyurie, à des brûlures étendues, à une obstruction intestinale et à de nombreux autres processus.
  • Relatif. Peut se développer dans le contexte d’une administration excessive de solutions aqueuses à une vitesse supérieure à l’excrétion d’eau par les reins.

L'excédent diffère également de la même manière:

  • Vrai. C’est la raison de l’introduction de toute solution saline chez le patient, une consommation excessive de sel de table, toutes sortes d’excrétion retardée de sodium par les reins, une production excessive ou une administration trop longue de glucocorticoïdes.
  • Relatif. Il est souvent observé en présence de déshydratation et est la cause directe de la surhydratation et du développement ultérieur de toutes sortes d'œdèmes.

D'autres problèmes

violation du métabolisme des sels d'eau

L'hyperkaliémie et l'hypokaliémie sont les principaux troubles de l'échange de potassium, presque complètement (98%) dans le liquide intracellulaire.

L'hypokaliémie survient lorsqu'il y a un excèsdes quantités de production, ou dans le cas de l'introduction de l'extérieur d'aldostérone ou de glucocorticoïdes, qui provoquent une sécrétion excessive de potassium dans les reins. Cela peut également se produire en cas d’administration par voie intraveineuse de diverses solutions ou d’une quantité insuffisante de potassium qui pénètre dans le corps avec des aliments.

L'hyperkaliémie est une conséquence fréquente des blessures, du jeûne, de la réduction du volume sanguin, ainsi que de l'administration excessive de diverses solutions de potassium.

Récupération

Normaliser le métabolisme des reins sel-eau peut être avecen utilisant des préparations pharmaceutiques spécialisées développées spécifiquement pour modifier la teneur totale en électrolytes, en eau et en ions hydrogène. Le soutien et l’adaptation des principaux facteurs de l’homéostasie sont dus au travail interdépendant des systèmes excréteur, endocrinien et respiratoire. N'importe quel changement, même le plus mineur, dans le contenu en eau ou en électrolytes peut avoir des conséquences assez graves, dont certaines menacent même la vie humaine.

Qu'est-ce qui est prescrit?

échange eau-sel

Pour normaliser le métabolisme des sels d’eau d’une personne, vous pouvez utiliser les éléments suivants:

  • Asparangiat de magnésium et de potassium. Dans la très grande majorité des cas, il est prescrit exclusivement en complément du traitement principal en cas d'insuffisance cardiaque, de divers troubles du rythme cardiaque ou d'infarctus du myocarde. Assez facilement absorbé par ingestion, puis excrété par les reins.
  • Bicarbonate de sodium. Principalement prescrit en présence d'ulcère duodénal et d'estomac, d'acidose métabolique, ainsi que de gastrite à acidité élevée, apparaissant pendant l'occurrence d'intoxication, d'infections ou de diabète, ainsi que pendant la période postopératoire. Il neutralise assez rapidement l'acide chlorhydrique du suc gastrique et procure également un effet antiacide extrêmement rapide et augmente la sécrétion totale de gastrine, ainsi que l'activation secondaire de la sécrétion.
  • Chlorure de sodium. Il est pris en présence de pertes importantes de fluide extracellulaire ou en présence d'un apport insuffisant. En outre, les médecins recommandent souvent de l’utiliser pour traiter l’hyponatrémie, l’hypochlorémie, l’obstruction intestinale et toutes sortes d’intoxications. Cet outil a un effet réhydratant et détoxifiant, et permet également de récupérer une carence en sodium en présence de diverses conditions pathologiques.
  • Citrate de sodium. Utilisé pour assurer la stabilisation des paramètres sanguins. C'est un liant pour le calcium, ainsi qu'un inhibiteur de l'hémocoagulation. Augmente encore la teneur en sodium total dans le corps et augmente les réserves sanguines alcalines, ce qui produit un effet positif.
  • Hydroxyéthylamidon. Il est utilisé dans le processus des opérations, ainsi que dans les brûlures, les blessures, les pertes de sang aiguës et toutes sortes de maladies infectieuses.

Afin que vous puissiez normalisermétabolisme des sels d'eau et ramener le corps à un état normal. Seul un médecin hautement qualifié devrait choisir un traitement spécifique, car l’aggravation de son état peut être considérablement aggravée.