Nemeth main droite - pensez à la santé de la colonne vertébrale

Si les membres sont engourdis, la personne se sentune certaine raideur dans les mouvements et une perte de sensibilité de la peau. Ce phénomène est souvent accompagné de picotements, de brûlures, de frissons. Si la gêne occasionnée par ces sensations désagréables disparaît rapidement, elle peut être provoquée par un mouvement brusque ou, au contraire, par une longue immobilité dans une position inconfortable. Si ce phénomène se produit souvent, alors il s'agit d'un symptôme de la maladie. La liste de ces maladies est longue, mais les causes les plus fréquentes et les plus graves d'engourdissement des extrémités sont l'ostéochondrose, la hernie intervertébrale, une insuffisance de la circulation sanguine, l'incarcération nerveuse, la polyarthrite rhumatoïde. Seul un médecin peut déterminer la cause de l'engourdissement et prescrire un traitement.

Récemment, les médecins se tournent de plus en plusles jeunes avec la question: "Pourquoi la main droite devient engourdie? Ou est-ce que tout est de l'épaule aux orteils, ou juste des doigts?" Les sentiments sont décrits comme une sensation de raideur. Parfois, le patient se plaint de douleurs au coude ou aux articulations carpiennes. La perte de mobilité des doigts, en règle générale, est plus préoccupante.

Le fait est que les personnes à risque sontpasser beaucoup de temps à l'ordinateur. Ils ont la main droite engourdie en raison de la tension constante de certains muscles, qui serre le canal nerveux. C'est le syndrome du canal carpien. Cette maladie touche non seulement ceux qui travaillent à l'ordinateur, mais également ceux dont la profession est liée au mouvement quotidien à un type avec une main: couturières, peintres et menuisiers. Ces professions existaient depuis longtemps. Néanmoins, le syndrome de l'articulation carpienne n'était pas répandu avant les années 80 du siècle dernier.

La raison pour laquelle la main droite est engourdiePlus précisément, les doigts de la main, en ce que de la forte tension se produit un gonflement des tendons. Le nerf, responsable de la sensibilité de la paume et des doigts, traverse le même canal étroit que les tendons. L'œdème comprime le nerf, ce qui entraîne un engourdissement.

Lorsque la main droite est engourdie pour la première fois, temporaireL’arrêt du travail et des massages légers peuvent aider. Mais, comme toute maladie, le syndrome traverse plusieurs stades de développement. Un picotement, une raideur, une perte de sensation peuvent se transformer en une douleur lancinante. Si vous ne commencez pas le traitement à temps, des déformations graves et même la mort des muscles moteurs du pouce sont possibles.

L’ostéochondrose est l’une des plus courantesles maladies à notre époque. Il est soumis à la fois aux jeunes et aux moins jeunes, à ceux qui restent assis tout le temps à son bureau et à ceux qui effectuent un travail physique. Plusieurs raisons peuvent provoquer l'apparition de l'ostéochondrose. On peut dire que sa "fondation" est décontractée à l’école: une longue position assise à un bureau aide à former une posture incorrecte, provoquant une scoliose. Curieusement, une activité physique accrue au gymnase, une musculation incontrôlée peuvent également déclencher une ostéochondrose. Dans l'ostéochondrose de la colonne cervicale, la main droite devient engourdie, la douleur est ressentie lorsque vous essayez de la soulever, de la tirer vers l'arrière.

L'ostéochondrose peut être à la fois cervicale et lombaire. Sa cause est la violation et l'inflammation des racines nerveuses de différentes parties de la colonne vertébrale. Ce sont ces processus qui provoquent un engourdissement des membres. L'un des symptômes de la maladie - des spasmes des vaisseaux sanguins et, par conséquent, une altération de la circulation.

Dans ce cas, tout d’abord, le bras et la jambe droits deviennent engourdis. Picotements ou brûlures dans les membres, douleurs dans les poignets et les pieds.

L'ostéochondrose est une maladie progressive. Douleur, raideur, perte de sensibilité de la peau signalant de graves problèmes de la colonne vertébrale. L'acceptation des analgésiques ne soulage que temporairement l'état du patient. Un traitement complexe est nécessaire - médicaments, vitamines, exercices de physiothérapie, thérapies manuelles - et toujours sous la surveillance d'un médecin.